*
menu-mansier
blockHeaderEditIcon
psoas-1
blockHeaderEditIcon

PSOAS MUSCLE DE L'AME

 

C’est le muscle  le plus important car il est crucial pour stabiliser le corps.
 

  • Il a de nombreuses répercussions sur la mobilité, l’équilibre et la flexibilité.

En plus de sa fonction à garder le corps droit et en mouvement, ce muscle est si grand que lorsqu’il est complètement étiré et détendu, la tension libérée améliore la connexion à l’instant présent. Il est essentiel à notre bien-être psychologique et à la santé physique.
 

  • C’est le seul muscle qui relie les jambes à la colonne vertébrale. Il commence à partir de la vertèbre dorsale (thoracique) T12 en passant par les cinq vertèbres lombaires avant d’arriver au fémur. Il affecte la mobilité, l’équilibre structurel, la fonction articulaire, la flexibilité, et bien plus encore.
     
  • Le psoas a tendance à être tendu à cause d’un style de vie très sédentaire ou des étirements insuffisants.

Si l'on contracte constamment le psoas en raison du stress ou de la tension, le muscle finit par raccourcir, conduisant à une foule d'affections douloureuses, y compris une douleur lombaire, une douleur sacro-liquide, une sciatique, des problèmes de disque, une spondylolyse, une scoliose, une dégénérescence de la hanche, des douleurs au genou, des menstruations.  La douleur, l'infertilité et les problèmes digestifs.
 

  • Un psoas serré crée non seulement des problèmes structurels, mais il contraint les organes, exerce une pression sur les nerfs, interfère avec le mouvement des fluides et nuit à la respiration diaphragmatique.

 

psoas-image
blockHeaderEditIcon

 

 

  • En fait, «les psoas sont si intimement impliqués dans des réactions physiques et émotionnelles de base, qu'un Psoas cruellement serré signale continuellement votre corps que vous êtes en danger, épuisant éventuellement les glandes surrénales et épuisant le système immunitaire».

 

 

psoas-images-2
blockHeaderEditIcon



 
psoas-2-texte
blockHeaderEditIcon

 Le muscle diaphragme

  • ​Le diaphragme et le psoas se fixent sur le devant des vertèbres lombaires.

C’est pourquoi leur crispation peut être à l’origine de tensions lombaires.

Nous apprendrons à étirer spécifiquement la partie du diaphragme fixée sur le devant des vertèbres lombaires.
 

  • C’est souvent la zone la plus tendue du diaphragme.

Que cela fait du bien de pouvoir agir, de pouvoir enfin se détendre dans cette zone si profonde et si souvent siège d’un nœud très ancien !
 

  • Les insertions des muscles diaphragme et psoas sont intriquées. C’est pourquoi ils peuvent former une chaîne de tension : la crispation du diaphragme tend le psoas et réciproquement.

En rétablissant l’équilibre de votre psoas, vous êtes susceptible de libérer cette tension accumulée, qui peut avoir un effet profond sur la libération de la crainte non fondée sur la vie, et donc d’améliorer votre bien-être à la fois physique et mental.

 

  • Vous aurez un plus grand sentiment de paix intérieure, avec moins de douleurs musculaires et d’entorses.

source boodydivineyoga..

 
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail